Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La faune sauvage dans l'objectif de Jérôme

Photos d'oiseaux principalement et autres animaux

Publié le par Jérôme Brigatti
Publié dans : #Mammifères, #Voyages, #Flore

 

Chaine du Vercors (façade Est)
Mont Aiguille

A cheval sur les départements de l'Isère et de la Drôme, long d'une soixantaine de kilomètres sur l'axe Nord-Sud, le massif du Vercors offre un point de vue dominant sur la vallée du Rhône et sur celle du Drac côté Isère.

J'avais pour objectif d'aller observer certaines espèces d'oiseaux typiques de haute montagne, objectif à moité réalisé je reste très satisfait de mes rencontres avec les Bouquetins et Marmottes.

Ainsi, mes randonnées m'ont conduites sur les Hauts Plateaux du Vercors au col Vert et au col des Deux Sœurs sur la commune de Villard-de-Lans et au Pas de l'Aiguille plus au Sud.

 

 

 

Avant d'entamer la suite de l'article, je remercie particulièrement Quentin pour sa précieuse aide sur ce dossier.

 

 

Marmotte des Alpes

La Marmotte est un rongeur facilement identifiable sur la chaine des Alpes, elle se prélasse couchée sur le rocher au dessus de l'entrée de son terrier. Son pelage à dominance chamoise est nuancée avec du gris. Réintroduite dans plusieurs massifs dont celui du Vercors, elle vit également dans les Pyrénées. Il faut la chercher dans les prairies d'alpage parsemées de blocs rocheux sur les versants ensoleillés mais toujours au dessus de la limite supérieur des forêts (de 1 300 à 3 000m).

En surveillance, on la trouve fréquemment dressée sur un rocher émettant un sifflement fort et strident en cas de danger (vol d'Aigle, promeneur à proximité, ...). J'ai remarqué en cette période de sorties de jeunes que les Marmottes sont bien plus méfiantes qu'au début de l'été et alertent très vite à la proximité immédiate de randonneurs.

Massif du Vercors
Massif du Vercors
Massif du Vercors
Massif du Vercors

Marmottons

Les Marmottes juvéniles nées fin mai à début juin font leurs premières sorties au mois de juillet et continuent de grossir peu après. Les Marmottons ont un pelage plus foncé que les adultes mais celui-ci devient plus claire au bout de quelques semaines.

Les jeunes bien qu'assez farouches avec la présence de l'Homme sont nettement plus insouciants que les adultes et en les voyant, on comprend qu'ils constituent des cibles privilégies pour l'Aigle royal.

Massif du Vercors
Massif du Vercors
Massif du Vercors

Bouquetin des Alpes

Petite distinction mâle/femelle, le mâle possède des cornes arquées et démesurées une fois l'âge adulte atteint. Pour soutenir ses énormes cornes, son cou est très musclé et épais. La femelle (ou étagne) est plus petite et plus fine et porte des cornes d'une vingtaine de centimètres seulement.

Comme son nom l'indique, on ne le retrouve que dans les Alpes au dessus de la limite supérieure des arbres été comme hiver. Son milieu de prédilection est les falaises entrecoupées de vires et les pentes rocheuses escarpées.

Un soir, alors que j'empruntais le chemin du retour, je croise un nombre impressionnant de mâles de tout âge (50-60 peut-être) puis un autre groupe de femelles se mit à remonter le versant pour ne former plus qu'un. Au total, ce fut une bonne centaine de Bouquetins qui se dressait devant moi sur quelques hectares seulement. Observation mémorable et belle récompense pour une fin de journée.

Massif du Vercors
Massif du Vercors
Massif du Vercors
Massif du Vercors
Massif du Vercors
Massif du Vercors
Massif du Vercors
Massif du Vercors
Massif du Vercors
Massif du Vercors

Chamois

Vus en moindre quantités par rapport aux Bouquetins, le Chamois arbore durant l'été un pelage brun qui deviendra noir à l'automne. Plus élégant avec cette couleur je trouve.

Alors que je m'arrête pour manger sur un gros cailloux dans des éboulis face à une falaise pour observer dans le même temps les passages de Tichodromes échelettes, je ne remarque qu'à la fin de mon sandwich qu'un Chamois était tranquillement couché derrière moi à moins de 100 mètre.

Je commence à me lever et à préparer mon matériel mais il a finit par repartir en direction de la falaise. C'est l'un des moments que l'on affectionne lors d'une sortie en haute montagne.

Massif du Vercors

Lys martagon

Pour satisfaire le plaisir de yeux des randonneurs, cette fleur emblématique était bien présente le long des sentiers qui mènent aux différents sommets. Cette fleur avec ses couleurs roses, pourpre et orange (étamines) peut atteindre une hauteur de 1.50m.

Elle attire très bien l’œil quand on scrute l'alpage.

Massif du Vercors
Massif du Vercors

Les vols (et cris surtout) de Chocars à bec jaune mettent l'ambiance aux abords des falaises.

Massif du Vercors

Voir les commentaires

Publié le par Jérôme Brigatti
Publié dans : #Reptiles et amphibiens

Les journées de cet été sont très chaudes et il n'y a pas que les animaux qui recherchent un peu de fraicheur puisque je décide de piquer une tête dans les eaux de la Drôme.

Entre deux baignades, une petite Grenouille de 5 cm me saute dans les pieds et reste au bord de la rivière entre tous les galets. La lumière du soir n'était pas encore passée derrière les arbres de la ripisylve et elle m'a offerte une magnifique ambiance jusqu'à mon départ.

Grenouille
Grenouille
Grenouille
Grenouille

Voir les commentaires

Publié le par Jérôme Brigatti
Publié dans : #Oiseaux

D'une élégance rare sur nos rivières, l'Aigrette garzette figure dans le top 3 des oiseaux que j’affectionne de voir dans ce milieu.

La Drôme

Elle  fréquente lacs, étangs et rivières telles que la Drôme pour pêcher des petits poissons, amphibiens et invertébrés aquatiques. Le style fluvial de cette rivière permet à plusieurs de ces aigrettes de trouver des zones de repos et de nourrissages.

En action de pêche, elle remue les fonds vaseux avec ses pattes pour effrayer ses proies et les attraper avec son bec tel un poignard.

Aigrette garzette - Vallée de la Drôme
Aigrette garzette - Vallée de la Drôme
Aigrette garzette - Vallée de la Drôme

Voir les commentaires

Publié le par Jérôme Brigatti
Publié dans : #Invertébrés

Je me définis comme un photographe assez polyvalent puisque je m'intéresse à tous types de sujets pour la photographie. Depuis le printemps et surtout cet été, j'ai profité de plusieurs sorties (une dizaine peut-être) pour amasser plusieurs photos d'insectes essentiellement.

Plutôt que de publier un article pour chaque espèce d'insecte pris en différents jours, je me suis dis que j'allais tout vous compiler en une seule publication. J'aurais souhaité vous mettre avec les photos les noms d'espèces mais malheureusement je ne connais pas encore le monde des invertébrés aussi bien que celui des oiseaux.

 

 

Insectes et araignées - saison estivaleInsectes et araignées - saison estivale
Insectes et araignées - saison estivaleInsectes et araignées - saison estivale
Insectes et araignées - saison estivaleInsectes et araignées - saison estivale
Insectes et araignées - saison estivaleInsectes et araignées - saison estivale
(Cliquer pour agrandir)(Cliquer pour agrandir)
(Cliquer pour agrandir)(Cliquer pour agrandir)
(Cliquer pour agrandir)(Cliquer pour agrandir)

(Cliquer pour agrandir)

Araignées

(Cliquer pour agrandir)(Cliquer pour agrandir)
(Cliquer pour agrandir)(Cliquer pour agrandir)

(Cliquer pour agrandir)

Criquets

(Cliquer pour agrandir)(Cliquer pour agrandir)
(Cliquer pour agrandir)(Cliquer pour agrandir)
(Cliquer pour agrandir)(Cliquer pour agrandir)

(Cliquer pour agrandir)

Voir les commentaires

Publié le par Jérôme Brigatti
Publié dans : #Oiseaux

Absent de la partie Nord de la France (sauf exceptions), ce Pipit se rencontre dans les milieux sablonneux ouverts plus ou moins cultivés. Les plateaux dans le Sud de la Drôme m'ont ainsi permis de voir plusieurs de ces oiseaux que je n'avais pas encore eu l'occasion de voir.

Sur la deuxième photo ci-dessous se trouve un petit détail que je n'ai pas vraiment l'habitude de photographier. Regardez attentivement, si vous avez l'œil vous devriez le remarquer ...

Pipit rousseline
Pipit rousseline

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>